Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 09:48
Desserte : on y range et on y mange

Ma cuisine tient dans un mouchoir de poche. Et pourtant en plus d’y cuisiner, je dois y manger ! La solution que j’ai adoptée illico, c’est la desserte. Ce meuble d’appoint me sert de rangement, d’espace de préparation culinaire et de table de repas. Je ne peux plus m’en passer !

Ranger sans emprisonner

Les dessertes équipées de tiroirs, de casiers ou de portes n’ont pas leur pareil pour recevoir la vaisselle, les fruits ou les paquets de céréales. Ma desserte en bois naturel apporte une note chaleureuse dans ma cuisine ultra moderne. Je l’ai choisie à roulettes, pour plus de praticité. Dans les deux tiroirs de la partie supérieure, je range mes couverts et mes ustensiles de cuisine. Les niches du dessous accueillent mes victuailles et mes produits primeurs, stockés dans des paniers en osier.

Tout ce que je place dans ma desserte a vocation à être utilisé fréquemment ou rapidement. Ainsi tout est à portée de main et je n’ai pas à ouvrir chacun des placards de ma cuisine avant de mettre la main sur une gousse d’ail !

Manger seule sans s’en soucier

J’adore m’installer à ma desserte pour y manger ! Après avoir préparé mon repas, je nettoie la surface du plateau, dispose un set coloré, pêche mes couverts dans le tiroir du dessous et savoure mon petit plat spécial étudiant. Perchée sur mon tabouret rond à l’assise rembourrée, je prends mon temps.

Comme je prends la plupart de mes repas en solo, je n’ai pas l’impression de vide que je pourrais ressentir si j’étais attablée à une grandetable. Et quand j’ai de la compagnie à dîner, je les installe tous dans le salon autour de ma table basse. Mes invités adorent !

Desserte : on y range et on y mange
Repost 0
Lou Pasquiez - dans Meuble
commenter cet article
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 10:22

chaises customisées

 

Pour exprimer ma personnalité et jouer avec ma créativité, j’ai trouvé une idée géniale : customiser mes chaises de cuisine. Plutôt basiques, en bois clair et sans fioritures, mes chaises me sont apparues comme un sujet d’étude parfait. Je ne me suis pas trompée. Mon coin repas resplendit et fait des envieuses !

 

Une tâche facile à réaliser

 

Customiser ses chaises est à la portée de tout le monde, même des moins bricoleuses. Un pot de peinture, du vernis, du tissu et de la colle, des stickers, et l’affaire est dans le sac. En réalité, d’après mon expérience, la phase la plus délicate n’est pas la réalisation mais la conception. J’ai longuement réfléchi à ce qui me ferait plaisir, aux couleurs à employer, aux mélanges à faire et aux broderies à ajouter. Je voulais quelque chose d’original mais qui me ressemble, et surtout qui ait du sens. Pas juste un coup de peinture et puis basta !

 

Rendre chaque chaise unique

 

Après maintes tribulations, questionnements et autres recherches sur le web (et dans ma petite tête), j’ai eu un flash. Pour un effet dépareillé réussi, pourquoi ne pas attribuer chacune de mes chaises à un ou une de mes amies ? A partir de là, tout s’est enchaîné. C’est fou comme lorsqu’on pense à quelqu’un ou à quelque chose de précis, les idées fusent ! J’ai peint la chaise d’Hortense en vert tendre et j’ai décoré son montant de rubans en raphia. Pour Kevin, j’ai opté pour du noir et dessiné des têtes de mort blanches sur les barreaux. Olivia a eu droit à une assise orange survitaminée et un assortiment de stickers humoristiques. Quant moi, je me suis réservée la place du roi (ou de la reine, plus exactement). Ce n’est pas une façon de parler. J’ai peint mon siège en bleu profond puis j’ai reproduit une fleur de lys dorée sur chacune des deux oreilles des traverses. Ensuite j’ai confectionné une housse en tissu surmontée d’une couronne à quatre pics. Depuis, de mon trône, je préside la tablée au milieu de mes humbles sujets.

 

Chaise trône

Repost 0
Lou Pasquiez - dans Meuble
commenter cet article
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 10:59

Meubles de bar tabouret et table

 

Envie de changer de décor ? Comme d’habitude, je fais le tour des magasins et des magazines, à la recherche d’idées déco à partager. Et en voici une qui me plaît bien : les meubles de bar.

 

Prenons de la hauteur

 Les tabourets de bar ne sont pas une nouveauté : ils ont toujours eu la cote dans les maisons dotées d’une cuisine américaine, où la séparation entre cuisine et salon sert de bar.

 

La nouveauté, c’est qu’ils accompagnent désormais des tables de bar, étroites et tout en hauteur. Idéales pour nos petits appartements et mini-cuisines ! D’une part, elles sont beaucoup plus petites que la moyenne, bien pratique vu l’espace dont dispose l’étudiant moyen. Idéales pour dîner seule ou à deux, elles n’ont qu’un pied central : encombrement minimum !

 

Confort et design

 J’adore leur ligne tout en hauteur, et l’assise sur le tabouret haut. Comme mes repas sont en général sur le pouce et à la sortie du micro-ondes, le confort n’est pas un problème. En fait, c’est plutôt agréable d’avoir une assise différente de celle de mon bureau, et de me « déplier » un peu.

 Côté design, c’est un changement agréable aussi. Tables et tabourets de bar permettent de jouer sur différentes hauteurs et de profiter d’une décoration à plusieurs niveaux, ce qui dynamise ainsi l’espace. Mieux encore, tables hautes et tabourets existent dans une variété de couleurs acidulées, qui donnent un coup de frais dans une déco un peu triste. Voilà une idée qui me plaît !

 

Table et tabourets de bar

Repost 0
Lou Pasquiez - dans Meuble
commenter cet article
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 12:56

canapé lit BZ

 

Aille, ouille ! Mon dos ! Non, je n’ai pas pris 90 ans d’un coup, j’ai juste accepté de garder le chat d’une amie. Comme celui-ci serait trop dépaysé s’il devait venir chez moi, j’ai eu le douteux privilège de passer trois nuits sur le canapé convertible de sa propriétaire...

Plusieurs systèmes d’ouverture

Si vous comptez un jour m’inviter chez vous, merci de me laisser un mode d’emploi pour l’ouverture du canapé-lit ! Plusieurs systèmes existent, et confronté à l’animal qui reste muet, il n’est pas évident de savoir auquel on a affaire.

Petite révision : le clic-clac, c’est celui où l’on dort parallèle au mur, sur la longueur du canapé. Il permet de gagner de la place, d’où son succès dans les plus petits espaces.

Le clic-clac, c’est aussi celui où il y a un creux au milieu, à la jointure entre les deux matelas. Croyez-moi, je sais de quoi je parle. Je viens d’y passer trois nuits… au fond du creux.  

Le BZ, c’est celui où l’on dort la tête au mur. Il faut donc assez d’espace face au canapé pour pouvoir y allonger un humain. On a d’ailleurs le choix entre 190 cm ou 200 cm de longueur, je le signale pour mon « petit » frère, qui a toujours les pieds qui dépassent du lit !

Le système Lampolet, c’est la Rolls du canapé-lit. On tire sur une poignée et tout se déplie devant vous : le couchage, sans déplacer un seul coussin, et quasiment le tapis rouge pour y accéder.

 

Tout est dans l’épaisseur du matelas

En parlant avec un spécialiste, j’ai eu l’explication de ces nuits de cauchemar et de barre au milieu du dos. Tout le confort d’un canapé-lit dépend de la qualité du matelas. L’épaisseur est fondamentale, la matière joue aussi (Bultex, latex ou mousse) tout comme sa densité. L’épaisseur va de 7 à 14 cm, et la densité, de 20 kg/m3 à 70 kg/m3.

Alors avec un matelas de 7 cm et de peu de densité, rien à faire : on sent tous les ressorts du sommier, et chaque barre métallique sous le matelas. Ca peut dépanner pour un couchage d’appoint... mais dans un studio où il va servir de couchage régulier vous avez tout intérêt à viser plus haut. Au moins 10 cm d’épaisseur pour le matelas, et la densité la plus haute que permet votre budget, quel que soit le mode de pliage. Votre dos en dépend… croyez-moi, c’est l’expérience qui parle !

 

canapé lit confortable

 

Repost 0
Lou Pasquiez - dans Meuble
commenter cet article
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 13:41

 

Pouf coffre de rangement

 

Mon petit studio est bien sympa, mais ce n’est pas vraiment le château de Versailles. Ce n’est pas que je sois à l’étroit, mais... disons que tout gain de place est le bienvenu.

 

C’est ce qui m’a fait craquer chez des amis, pour une astuce rangement ingénieuse : le pouf qui fait des heures sup » comme coffre de rangement. Comme siège d’appoint, sa faible hauteur permet de le cacher sous une étagère ou sous une table, pour le ressortir lors des réunions entre copains. Mais en plus, il est creux, ce qui sert à ranger les « encombrants ». Les pulls pendant l’été, ou les draps de rechange...

 

Mes amis ont décidé d’utiliser leur pouf comme bac à linge sale, n’ayant pas la place d’en caser un dans leur salle de bains. Il faut dire que, comme ils le font remarquer, dans leur studio la distance entre le salon et la salle de bain n’est pas bien grande !

Repost 0
Lou Pasquiez - dans Meuble
commenter cet article
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 16:29

 

armoire de bureau

 

Et voilà ! Il suffit de quelques jours à faire ma paresseuse pour que mon mini studio soit sens dessus dessous. Mes vêtements côtoient mes livres de cours, mes stylos se sont retrouvés sur la desserte de la cuisine, et mes coussins occupent ostensiblement la table basse. Bon, je crois qu’un peu de ménage s’impose, les amis !

Propre… et parfaitement rangé !

Rendre mon espace de vie tout propre, c’est une chose, trier efficacement mes affaires, ça en est une autre. Je sais bien que si je me contente d’empiler mes cours sur un coin de mon bureau, ça sera la panique lors de mes prochaines révisions. Comment s’y retrouver dans cette marée de copies ? Depuis le début de mes études, j’ai appris à classer et à archiver mes cours au fur et à mesure de l’année dans une armoire de bureau.

Une question d’organisation

En premier, je glisse mes fiches et mes notes dans un classeur, par ordre chronologique. Je classe ensuite mes feuilles de cours par matière : chacune à sa boîte attitrée, ce qui me permet de retrouver en un clin d’œil les copies à réviser le jour J.

Repost 0
Lou Pasquiez - dans Meuble
commenter cet article
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 16:08

 

lampe bureau

 

C’est bien connu : quand on est étudiant, on pense à tout sauf à ménager sa santé ! Entre les sorties nocturnes, les journées penchées sur les bouquins et les repas déséquilibrés, le métabolisme d’un étudiant est mis à rude épreuve…

 

Ces derniers temps, ce sont mes yeux qui commençaient à fatiguer. La lampe de mon bureau éclairait trop faiblement mon espace de travail, si bien qu’au bout de quelques heures de révision, j’avais mal à la tête et la vue trouble.

 

Pour y remédier, j’ai acheté une bonne lampe de bureau, qui diffuse un halo parfait : ni trop faible, ni trop vif ! Le petit inconvénient ? Maintenant, je n’ai vraiment plus d’excuse pour ne pas réviser sérieusement…

Repost 0
Lou Pasquiez - dans Meuble
commenter cet article
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 16:41

meuble à roulette pratique

 

Si comme moi, vous habitez dans un mouchoir de poche, vous devez connaître le casse-tête de meubler une petite surface. Pour faire entrer le maximum de meubles dans un espace riquiqui, il faut savoir se montrer malin !

 

Comme sur des roulettes

 

Depuis que je vis dans ce studio, je multiplie les astuces et les bons plans pour m’aménager un intérieur agréable, mais surtout pratique. Et je dois reconnaître que je n’ai rien trouvé de mieux que les meubles à roulettes pour gagner de la place rapidement. Au lieu de me casser le dos à bouger mes meubles, je tire, je pousse, je fais rouler, et zou, l’espace est dégagé ou réagencé en un clin d’œil. Idéal lorsqu’on n’a ni le temps ni les muscles pour se transformer en déménageur…

 

Un dancefloor dans 20 m2 ?

 

Pour se détendre après une semaine de cours intensif, quel plaisir d’organiser une soirée entre amis ! Un peu de musique, quelques petites choses à grignoter, et la fête peut commencer. Mais même si l’ambiance est toujours au rendez-vous, c’est vraiment désagréable de se marcher constamment sur les pieds et de sentir l’impression d’être dans une boîte de petits pois. C’est dans ces moments là que je me félicite d’avoir une desserte, une table et des étagères montées sur roulettes. Je les fais tous rouler dans un coin, je pousse la table basse, et on peut à nouveau respirer ! Voire même danser, pour les plus motivés…

 

Une bonne organisation

 

Bien entendu, mes meubles à roulettes me sont très utiles même en dehors des noubas organisées dans mon mini chez moi. J’ai beau adorer faire la fête, je suis également une étudiante studieuse (si, si, je vous jure). Alors durant mes révisions ou lorsque je trie mes cours, je rapproche mon étagère à roulettes de mon bureau. Ainsi, j’ai tout sous la main en quelques secondes, et quand j’arrête de bosser, l’étagère réintègre sa place. Un petit creux ? Je ramène ma desserte qui me sert de plan de travail au milieu de mon espace cuisine, et je peux mitonner de bons petits plats sans me cogner partout ! Tiens d’ailleurs, je vais vous laisser, j’ai un délicieux gâteau tout chaud qui m’attend !

 

Gateau maison vie étudiante

Repost 0
Lou Pasquiez - dans Meuble
commenter cet article
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 00:00

 

jeune fille lisant tabouret en bois

 

La mode, cet automne, se tourne vers la déco brute et authentique. Il ne s’agit évidemment pas de recréer l’atmosphère de la maison de votre grand-mère, mais de donner une ambiance un peu rustique, élégante et design à votre chambre d’étudiant. Le seul hic reste le prix des meubles en bois, souvent inaccessible pour les budgets serrés. Voilà pourquoi je préconise les petits investissements. Ainsi, je ne surcharge pas mon appartement et j’ai tout de même des meubles en bois chez moi !

Mobilier en bois à côté de mon lit

J’ai investi dans une table de nuit en bois massif raffinée et peu coûteuse. Elle donne du cachet à mon espace lit, car je dois admettre que le reste de mon mobilier est en aggloméré. En achetant des meubles en bois brut, je fais en plus un geste envers la planète ! Eh oui, le bois sans colle ni adjuvants, c’est bien moins polluant.

Meubles en bois multi-usages 

Pour éviter de se ruiner dans le mobilier, mieux vaut trouver des meubles multifonctionnels ! Par exemple, une de mes amies possède un tabouret en bois qui lui sert de siège d’appoint dans les soirées, mais aussi de petite table pour poser ses bouquins ou son thé ou même de repose-pied devant la télé.

Mes accessoires en bois, discrets et élégants 

Même pour les budgets vraiment mini, le bois ne coûte pas forcément les yeux de la tête... Il suffit de recourir aux accessoires ! Si vous voulez donner à votre studio un côté authentique, salière et poivrière en bois peuvent faire la différence. Moi, j’ai décidé de sortir du placard le vieux moulin à café de mamie, qui trône dans ma cuisine et que tout le monde m’envie !


 

salière ustensiles cuisine bois
Repost 0
Lou Pasquiez - dans Meuble
commenter cet article
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 11:57

jeune fille sur un bureau encombré

Ce n’est pas facile de partir de chez ses parents. Le passage d’une grande maison ou d’un appartement convivial et confortable à un petit studio vide et exigu s'avère souvent déstabilisant. Je suis aussi passée par là, et, au fil du temps, j’ai trouvé quelques astuces pour gagner de la place et de l’espace. En la matière, le maître mot : la déco modulable !

Terminé les chambres encombrées

Une de mes amies a trouvé une astuce pour faire tenir ses nombreux vêtements et accessoires dans sa chambre. Sous son lit, elle a mis des boîtes de rangement. Ainsi, lorsque l’on change de saison, elle échange les affaires de sa petite commode contre ceux cachés sous le lit. Et pour les vêtements à suspendre, elle a aussi la solution : le lampadaire-porte-manteau !

Des meubles pliants !

Un copain trouvait qu’une table et un bureau prenaient trop de place dans sa chambre d’étudiant. Il a donc déniché une parade : une seule et même table pliante. Fixée au mur, avec un pied rabattable, elle se déplie et se replie au gré des besoins et des envies. La condition : être ordonné, pour pouvoir vraiment la replier !

Misez sur la hauteur

Enfin, un dernier conseil à donner, eu égard à mes expériences passées : éviter d'acheter des meubles qui rentrent de justesse en hauteur. Il faut toujours garder un espace conséquent entre votre meuble et le plafond. Comme cela, quand vos placards ou armoires sont trop pleins, il vous suffit de rajouter un petit meuble juste au-dessus, en complément.


Vous verrez avec quelques astuces et un peu d’imagination, vous vous sentirez bientôt moins à l’étroit dans votre petit appartement !


jambes dépassant d'un tiroir d'une commode

Repost 0
Lou Pasquiez - dans Meuble
commenter cet article

°°O Introduction O°°

  • : BDE : Le BloG DeCo des Etudiants
  • BDE : Le BloG DeCo des Etudiants
  • : Bienvenue sur le BDE, mon blog consacré à la DECO ETUDIANTE ! toutes les astuces, plans, conseils; nouveautés pour meubler son petit chez soi à petit budget !
  • Contact

°°O A Propos De Moi O°°

  • Lou Pasquiez
  • Parce qu'étant étudiante et connaissant les problèmes rencontrés par les étudiants en matière de logements, de petits espaces et de petits budgets, j'ai décidé de vous donner mes astuces déco.
  • Parce qu'étant étudiante et connaissant les problèmes rencontrés par les étudiants en matière de logements, de petits espaces et de petits budgets, j'ai décidé de vous donner mes astuces déco.

Mon BDE

BDE appart

BDE meubles

BDE Deco

BDE Astuces deco

BDE ACTU

DECORATION ET CINEMA

Recherche

°°O ANNUAIRES DECO O°°

annuaire-decoration.info: Une sélection des meilleurs sites d'aménagement et de décoration pour votre maison ...

 

Annuaire-decoration.net